MÉTACOGNITION  = APPRENDRE À APPRENDRE


« La métacognition désigne les processus cognitifs qui contrôlent et évaluent la cognition elle-même. Autrement dit, le terme de « métacognition » désigne l’ensemble des processus par lesquels chacun d’entre nous régule son attention, choisit de s’informer, de planifier, de résoudre un problème, repère ses erreurs et les corrige. »

Joëlle Proust, Membre du Conseil Scientifique de l’Éducation Nationale, La métacognition – Les enjeux pédagogiques de la recherche



Les grands piliers de la métacognition de l’apprentissage


Apprendre à mémoriser


Apprendre à développer son attention


Améliorer sa compréhension


Apprendre à s’organiser/planifier/préparer un examen



La métacognition est issue des sciences des apprentissages et représente l’un des principes importants de la pédagogie du 21è siècle


NEUROPÉDAGOGIE
=
NEUROÉDUCATION
=
MBE SCIENCE (Mind, Brain, and Education Science)
=

SCIENCE DES APPRENTISSAGES


« La pédagogie est un art qui doit s’appuyer sur des connaissances scientifiques actualisées »

Olivier Houdé, professeur de psychologie du développement et directeur de Lapsydé


En 2007, l’OCDE publie un rapport intitulé Comprendre le cerveau : naissance d’une science de l’apprentissage.
Cette étude approfondie sur 8 ans a montré la pertinence de connaître les mécanismes du cerveau en situation d’apprentissage pour apprendre/enseigner de manière plus efficace.

La Neuropédagogie est une discipline née de la rencontre entre la pédagogie et les sciences cognitives (neurosciences et psychologie notamment) et a pour objet de renforcer l’efficacité de l’apprentissage et de l’enseignement.

Pour Jean-Luc Berthier et son équipe, elle correspond à une « sous-discipline des neurosciences cognitives entretenant de liens étroits avec la psychologie de l’éducation, des apprentissages et du développement ».



OBJECTIFS DE LA NEUROPÉDAGOGIE

Comprendre et décrire les processus psychologiques et les mécanismes centraux qui sous-tendent les apprentissages

Adapter les méthodes pédagogiques en fonction de ceux-ci, et ainsi renforcer l’efficacité des apprentissages et de l’enseignement.



LES ACCOMPAGNEMENTS PROPOSÉS À L’ATELIER D’ÉVEIL